À propos de l'œuvre

image

La plupart des espaces dans notre environnement se créent parce que nous les définissons, nous en déterminons les limites, nous leur attribuons des fonctions, nous leur imposons des dimensions imposantes et les versons dans un moule. La création d'un "espace" se limite généralement à la définition d'une division.

Aussi bien l'architecture que l'art perçoivent l'espace comme une matière façonnable. Lors de la recherche d'une idée pour décorer ce couloir, il était important pour elle d'établir un lien entre la manière dont l'architecture et l'art façonnent l'espace.

L'espace, comme concept, a une dimension qui reste constante. La forme et l'apparence de l'espace telle que les observons sont cependant transitoires et sujettes à des changements.

Loeuvre Two Thoughts ressemble à une trace laissée par quelque chose qui est passé par ce couloir. Le mur opposé (à droite) est une copie exacte de cette trace. Si les parois pouvaient se déplacer l'une vers l'autre, les formes en relief et en creux s'emboîteraint exactement, et feraient disparaître l'espace situé entre elles.

Le relief visualise deux idées concernant notre perception de l'espace. En premier lieu, le lien inséparable entre moule et contre-moule qui, ensemble, définissent toujours l'espace global. En second lieu, le relief se réfère à la capacité de donner une dimension temporelle à un espace. Cette forme transitoire est en ce sens une trace du "Zeitgeist" et détermine la réalité tangible dans laquelle nous vivons.