À propos de l'œuvre

image

La pose de la première pierre est un acte symbolique par lequel commencent officiellement les travaux de construction d'un bâtiment. Pour la première pierre de New Zebra, l'artiste Honoré d 'O a été demandé de faire une intervention artistique. Honoré d 'O a choisi d'intégrer cette pierre non pas d'une manière fixe, mais d'une manière libre dans le bâtiment.

Comme un oeil et un principe sismographiques, cette pierre symbolique non fixée offre une vue sur l'univers d'Honoré d 'O. La pierre est creuse, et est posée sur une surface mouvante, qui se déplace quand elle est touchée. La bille noire symbolise non seulement la perle dans laquelle l'univers pourrait être reflété, mais aussi le (troisième) oeil qui symbolise les actes de voir et d'être vu. Une lampe rouge clignote en permanence, suggérant qu'il s'agit d'une caméra de surveillance. Y est fixée une bille en verre, contrastant avec la perle noire et accentuant ainsi le lien entre le visible et l'invisible, entre la révélation et la dissimulation. Les billes de polystyrène sont opposées à la tangibilité et au poids de la bille noire. Elles caractérisent l'apesanteur et l'antimatière, ainsi que le désir d'Honoré d 'O de ne pas voir ses oeuvres comme de simples objets, mais de les considérer comme un 'organisme' variable, vivant, inversant ainsi des faits établis.

Dans cette oeuvre, que Honoré d 'O a conçue spécialement pour New Zebra, (l'invisibilité de) la technologie dans la société où nous vivons actuellement, est accompagnée de la mythologie de l'esprit et sa relation avec le cosmos.