À propos de l'œuvre

image

Dans Hermetic Keulemans combine deux oeuvres classiques de la littérature mondiale - le début et la fin du dernier chapitre d'Ulysse de James Joyce - qui, par l'absence de points et autres signes de ponctuation, sont difficiles à lire. Ces deux fragments ont reçu une sorte de reliure en cuir, qui fait référence vers les premiers vecteurs de la communication. Dans une longue chaîne de lettres et de points, mais sans espaces entre les mots, la structure linguistique a complètement disparu. Les points forment un motif visuel continu qui semble très organique. Les lignes de texte ondulent, provoquant un renforcement supplémentaire de l'illisibilité. Cette intervention de l'artiste visualise la complexité du contenu et du format du livre.

En 1984, l'édition 'Gabler' d'Ulysse de James Joyce est parue. Cette édition intitulée 'The Corrected Text' fut le résultat de sept années d'analyses de manuscrits originaux, de brouillons et d'épreuves réalisées par Walter Gabler. Cette étude a fourni une nouvelle version avec plusieurs milliers de petites corrections, mais dans certains cas, également avec des additions de plusieurs mots. Cette édition n'a pas été appréciée par John Kidd du James Joyce Research Center de la Boston University. À la suite des critiques, il fut décidé de revenir à la publication de l'édition de 1961, et au Royaume-Uni, à la version du texte datant de 1960. Ceci fut, pour Keulemans, l'occasion de fermer l'édition 'Gabler' d'une manière hermétique à l'aide d'un correcteur de texte. Uniquement le titre The Corrected Text sur la couverture et les mentions «Ulysse» et «James Joyce» sur la couverture arrière ont été épargnés par l?encre blanc du correcteur.