À propos de l'œuvre

image

La sculpture essaie de formuler, d'une manière réflective et poétique, une réponse visuelle aux sentiments humains profonds.

La moitié de la figure humaine est coincée dans le mur. Précisément en ne pas montrant l'autre moitié du personnage, la frontière entre l'intérieur et l'extérieur est rendue visible.

L'effet physique de l'oeuvre n'est pas sans rappeler l'histoire courte Passe-Muraille de 1943 de l'écrivain français Marcel Aymé. Dutilleul, le personnage principal, est un fonctionnaire de Montmartre. À l'âge de 43 ans, il découvre qu'il a la capacité de marcher à travers les murs. Bien que ni ce changement physique, ni leur traitement ne l'intéressent au départ, il l'utilise quand-même plus tard pour commettre des crimes et pour s?introduire chez la femme de laquelle il est tombé amoureux. À la fin, Dutilleul perd cette capacité après l'ingestion accidentelle du médicament qui lui avait été prescrit un an plus tôt, et il reste coincé dans un mur.