À propos de l'œuvre

image

De la série Martyrs (Terre, Air, Feu, Eau), qui se compose dans son ensemble de quatre écrans plasma, l?élément « Feu » est montré ici. Dans cette série, exposée depuis 2014 à la cathédrale Saint-Paul à Londres, chaque personage est progressivement accablé par une attaque d'un élément naturel. Le thème dominant est le martyre, la souffrance physique du corps, symbolisée par les quatre éléments.

A l?origine, le mot grec pour martyr signifie « témoin », et Viola explique que les martyrs, « grâce à la capacité de l'homme d'endurer la douleur, la souffrance et même la mort », restent fidèles à leurs valeurs, croyances et principes. Comme beaucoup d'oeuvres de Viola, Martyrs mène à une contemplation contemporaine sur la vie, la mort et l'au-delà.

Selon Bill Viola : « Quand les oeuvres commencent, quatre personnes sont en état de stase, une pause dans leur souffrance. Peu à peu, il y aura un mouvement dans chaque scène, quand un élément naturel viendra troubler leur paix. Des flammes tombent du ciel, le vent commence à hurler, l'eau tombe, et le sol se soulève. Alors que les éléments se déchaînent, chaque martyr reste immuable. Lors des attaques les plus violentes, les éléments représentent les moments les plus sombres que passent les martyrs au cours de leurs voyages à travers la mort vers la lumière ».

Martyrs, oeuvre réalisée en étroite collaboration avec Kira Perov, partenaire de Bill Viola, était la première installation permanente d'une oeuvre vidéo dans une cathédrale ou une église en Grande-Bretagne. Il s'agit de la première collaboration directe entre Saint-Paul et le Tate Modern de chaque côté du pont du Millénaire.