À propos de l'œuvre

image

Ned Kahn créé des oeuvres qui visualisent les forces invisibles de la nature, comme notamment le mouvement de l'air en cas de vent peut mouvoir des plaquettes métalliques. L'auteur qualifie ces oeuvres de 'détecteurs', car elles fonctionnent de la même manière que les détecteurs de télescopes électroniques et d'autres instruments scientifiques qui traduisent visuellement les effets des forces invisibles. Les motifs invisibles du vent sont complexes et enchanteurs. L'effet psychologique est identique à celui qu'on sent en observant le feu, ou les vagues à la surface de l'eau, ou les hautes herbes qui bougent avec le vent. La sculpture grésillante capture le vent et le soleil, et est installée à l'arrière du site Zebrastraat qui donne sur l'atrium de New Zebra.

Une des propriétés paradoxales de certaines sculptures de vent les plus récentes, c'est qu'elles montrent plus si on les observe de loin, puisque les plaquettes individuelles semblent se fusionner pour dévoiler les motifs cachés du vent.

L'oeuvre d'art est entièrement mue par le vent. La lumière du soleil, les nuages, les bâtiments attenants ou l'illumination nocturne sont reflétés par les plaquettes métalliques qui bougent sous l'influence du vent, et l'oeuvre d'art est donc essentiellement une prolongation du ciel.

L'artiste a l'intention de créer une oeuvre qui change en permanence, chaque jour, chaque saison, et qui est indissociable de la couche atmosphérique, substance invisible qui permet à tous, y compris à nous, de vivre. La structure pixellisée de la surface mue par le vent est également une référence à l'animation créée à l'aide de logiciels sophistiqués, bien que la technologie soit très simple, et implique uniquement un ensemble de câbles et de plaquettes.